Catacombe

12/05/2007 - Pays : - Imprimer ce message

Cata comme catacombes... Ca a des racines anciennes : Étymol. et Hist. 2e moitié xiiie Empr. au lat. chrét. catacumbae « cimetière souterrain », nom donné primitivement à un cimetière situé non loin de la Voie Appienne, composé du gr. κατά « en bas » et du lat. chrét. tumba « tombe » (cf. au vie s., catatumbas, Grégoire le Grand ds TLL s.v., 588, 44); la dissimilation est prob. due à l'infl. de cumbere « être couché » (v. FEW t. 13, 2, p. 411) ou de cumba (combe*; DEI).
Cata veut donc dire en bas, vous comprenez mieux pourquoi je suis intéressé... Ca faisait longtemps que j'avais envie de visiter ce site parisien, dont l'entrée pour les touristes se situe à Denfer.

Sur la piste des catacombes Où l'on identifie bien la stratification des calcaires

L'histoire est intéressante. Calcaire, argile et gypse ont été exploités au Moyen Age pour bâtir les maisons (et Notre Dame...), faire des briques et du plâtre. Conclusion : sous Paris, c'est un gruyère. On voit encore quelques salles d'exploitation des calcaires qui n'ont pas été rebouchées mais la plupart du temps, les trous furent bouchés par des terrains meubles. Conclusion : avec le temps, les terrains meubles s'en vont et la stabilité de Paris laisse à désirer, des maisons s'effondrent et des trous se forment (récemment, dans une salle de récréation d'une école... heureusement un week-end). Les ingénieurs ingénieux s'ingénient alors à trouver une parade. Solution trouvée : on renforce la structure en élevant des murs et des piliers pour soutenir les terrains. Or pendant que l'on fait ces travaux, qui débutent à la fin des années 1700, en surface il y a une certaine agitation et les manifs ont tendance à dégénérer en massacres. Les cimetières sont pleins et on ne sait plus quoi faire des morts. Comme la crémation n'est pas en vogue, on décide alors de déménager les cimetières et de ranger les squelettes dans des cryptes souterraines dans ces anciennes carrières. Et quand il y a un massacre, hop, on les descend directement dans les catacombes… Alors, je ne sais pas qui a eu l’idée de ranger ces squelettes pas n’importe comment. Mais en faisant binaire : crâne ou os. Suivant des verticales et des horizontales savamment organisées, on empile ainsi 6 millions de squelettes, soit 600 crânes (desquels ils faut ôter ceux qui sont régulièrement dérobés par les visiteurs) et 1 Milliard 200 Millions d’os (en contant une moyenne de 200 os par corps…). Fascinant non ?

Bien empilés Disposition Kitch

Mon papa est bien gentil mais je n'étais pas trè rassuré au milieu de ces squelettes... Brrrrrr... Mias heureusement, en sortant on a pris un bus et on a été se promener dans l'île de la Cité. Où nous avons rencontré une statue égyptienne. Vous ne me croyez pas? Regardez la photo. Et puis après avoir mangé une glace, nous avons pris le RER. Pour aller chez Papi et Mami, l'aventure continue...

Une statue égyptienne Dans le train

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Patrick Ledru Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.