Il pleut aussi dans le désert de Gobi

17/07/2007 - Pays : Mongolie - Imprimer ce message

Il pleut sur le désert de Gobi. C’est rare, mais ça arrive On travaille sous la pluie toute la matinée. Le chemin est assez difficile car on longe la colline et on doit faire des détours pour passer les rivières qui sont parfois entaillés en petits canyons. Ca donne quelques moments d’énervement de certains qui ont un avis avisé sur le chemin qu’il vaut mieux prendre : redescendre vers la vallée principale ou aller au pus près de la montagne… On fera les deux sans que l’une ou l’autre des solutions s’impose… Le fait est que le soir, Sukh Ochir, notre chauffeur, craque et demande une discussion avec nous et une interprète. Il faut dire qu’en bon géologue, on ne communique pas trop sur le programme des journées à venir, ne sachant pas trop ce qui nous attend sur le terrain le jour même. Alors on prend le temps d’expliquer où l’on va et combine de temps on va rester dans chaque lieu. Sukh se rassure peu à peu et reprend confiance. Après une demi heure, on se serre la main et on se quitte avec un grand sourire. J'ai le plaisir de travailler durant cette mission avce Denis, un collègue qui avait passé sa thèse à Rennes un an avant moi, en 1979... Pour la première fois, nous avons le plaisir de travailler ensemble.

Le repas de midi Denis

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Patrick Ledru Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.