Vol de nuit

08/02/2007 - Pays : Afrique du Sud - Imprimer ce message

La compagnie s’appelle Bellview Airlines. L’avion décole de Johannesburg à 23h00 pour Freetown via Douala. Tapez Bellview Airlines sur Google et vous verrez que Wikipedia mentionne un crash en 2005 d’un avion de cette compagnie Nigérienne qui d’après eux avait pourtant bonne réputation… C’est une chance… Ce soir, nous sommes 17 voyageurs, 16 hommes une femme, dans un avion de 400 places. Il y a de quoi faire un guelleton et de se torcher grave, poulet, poisson, whisky à volonté… Et en plus ils disent dans le petit film avant le décollage que la sécurité est leur priorité. Alors, no worries… Je vous recommande Bellview Airlines, vol de nuit. Comme le déclare un passager : mais que fais le directeur chargé de faire la publicité pour remplir les avions ? Et il ajoute : c’est probablement la touche africaine… Et c’est à cause de lui que les compagnies africaines crèvent… J’arrive, il est 3h00. Des lieux d’une tristesse infinie, des passages surélevés de plusieurs centaines de mètres vous amène dans une halle où les rats courent sur les cloisons qui ne cloisonnent plus rien. Le douanier attend et sa famille dort dans une petite salle, près de la sortie avec la télé allumée qui diffuse de la musique. Petit détail, je n’ai pas de visas pour ma journée camerounaise. Pas de problème, mon passeport et mon billet du soir pour Libreville passent dans une dizaine de mains et me revient tamponné. C’est gratuit, circulez… Imaginons l’inverse à Paris… No comments.

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Patrick Ledru Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.